Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

FullSizeRender.jpg

Si vous avez envie d’une lecture simple, saine et efficace alors « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » est fait pour vous.

Pour une fois la psychologie positive est abordée de manière à nous transporter réellement : voici un roman.

Ce livre s’adresse, je pense, aux néophytes en quête de mots simples, d’une première rencontre avec le développement personnel.

Pour ceux qui sont adeptes de la recherche de positivité dans leur vie et qui, comme moi aiment en savoir davantage, pour une fois ici, ce ne sont pas des conseils (enfin pas officiellement). Pas d’article de magazine, de journal, de blog ou de site dédiés. Aux oubliettes les « vous devriez faire comme ci ou comme ça si vous ressentez tels ou tels maux ».

Ici tout est suggéré, pris dans cette narration nous allons et venons au coeur de nous même, sans nous en apercevoir. Car tous les sentiments décrits par Camille (la narratrice), nous les avons  déjà ressentis, et ce « petit » roman nous évade tout comme il nous re-centre.

Ce n’est pas de la grande lecture, pas le prochain Goncourt non plus, ni même un exemple de magnifique écriture, mais c’est simple et c’en est bon.

Certaines phrases, ou paragraphes, donnent envie d’être relus car ils sont inspirants, parce qu’ils donnent un sens à des maux sur lesquels nous ne savons parfois pas mettre les mots.

Les avis sur ce livre sont très partagés, soient les lecteurs (surtout des lectrices je pense) ont réellement adoré, soient ils (elles) ont vraiment détesté. Je comprends que le côté parfois condescendant, ou « monde parfait » peut énerver, tout comme je comprends que cette quête de positivité simple et pleine d’espoir puisse conquérir.

Pour ceux ou celles qui se demandent encore s’ils doivent le lire, je dirais que si vous êtes déjà dans une vraie démarche de développement personnel depuis longtemps, si vous maîtrisez déjà les « ficelles » de la psychologie positive, certains clichés de cet ouvrage risqueront de vous décevoir. Mais si vous êtes au tout début de cette envie d’évolution de vie, que vous êtes sensibles aux mots et que vous avez soif de découvrir, cette première approche peut totalement vous satisfaire.

A mes yeux cette lecture ne peut pas correspondre à tout le monde, le côté un peu « gnangnan » parfois peut agacer, mais ce livre permet aussi de décrocher et de voir qu’il y a du bon à tirer de chaque moment ou expérience de la vie.

J’ai eu du mal à rédiger cet article. J’ai eu besoin d’aller chercher les avis des autres lecteurs pour vous donner un avis plus averti et qui puisse vous répondre sincèrement.

Mais la forte négativité de certains commentaires au sujet du livre m’a agacée. Car oui ce n’est pas de la grande littérature, oui c’est plein de clichés et de bons sentiments, parfois peut être un peu trop. Mais que c’est bon parfois de croire que tout est possible, même juste l’espace de 200 pages.

On nous couvre de nouvelles sordides toute la journée dans les médias, sur les réseaux sociaux, dans les films ou les séries TV spéciales serial killer ! Alors oui bordel parfois vivre dans un monde de Bisounours où on se dit que le présent est un cadeau justement par ce qu’il se dit « présent » et bah ça fait du bien !

Encore quelques semaines après, je repense à certains passages de cet ouvrage, et j’y puise une nouvelle réflexion ou un nouvel angle de vue.

Lâcher prise, et lisez ce livre sans jugement, il peut vous faire du bien.

Affectueusement,

Mona & i

 

« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une »; Auteur Raphaëlle GIORDANO aux Editions EYROLLES Livre disponible chez tous les revendeurs, environ 15€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s